Faut-il interdire les jeux vidéos à ses enfants la semaine ?

Jeu et éducation
138
0

Diabolisés pendant de nombreuses décennies, les jeux vidéo font désormais parti du quotidien de nombreuses familles. Les nouvelles générations de parents comptent beaucoup de gamers, qui n’hésitent pas à prendre la seconde manette pour défier leurs enfants, souvent au détriment de leurs heures de sommeil. Entre refus radical et encouragement abusif, quelle est la meilleure attitude à adopter vis-à-vis de cette pratique parfois trop banalisée ?

Quels sont les effets des jeux vidéo sur la santé des enfants ?

Outre le fait que les enfants passent désormais plus de temps devant les écrans que devant leurs exercices scolaires, il y a de multiples raisons pour limiter, voire supprimer, l’usage des consoles de jeu. Mais pas nécessairement à cause du jeu en lui-même. Plutôt à cause de l’exposition prolongée aux écrans et à la lumière bleue, qui influerait directement sur les structures cérébrales et les états de conscience. C’est ce que stipule une enquête réalisée dans le journal Le Monde en août 2018, qui va jusqu’à déclarer que l’exposition aux écrans pour les enfants de moins de cinq ans peut provoquer des troubles de la conscience se rapprochant de l’autisme. Par ailleurs, certains enfants sont très sensibles à la confusion qui peut naître entre réel et virtuel, il convient d’être très prudent à cet égard.

L’interdiction des jeux vidéo est-elle bénéfique pour l’enfant ?

Interdire purement et simplement quelque chose à son enfant peut nuire à son autonomie comme à sa volonté. Cela n’est pas spécifique aux jeux vidéo mais à toute activité que l’enfant prend plaisir à réaliser. Il convient plutôt de voir si son intérêt pour la chose possède des facettes positives pour son éducation et son instruction, et en dépit des effets négatifs. Certains jeux sont très instructifs et font référence à des principes ou des domaines culturels très variés. Votre enfant ressentira peut-être le besoin de faire des recherches sur le jeu, et il tombera alors sur des explications annexes pouvant l’aider dans sa scolarité. De même, que les textes affichés à l’écran sont souvent construits et rédiger dans un bon français.

Adapter l’usage du jeu vidéo aux intérêts de vos enfants.

Jouer comporte des risques, mais aussi des bénéfices. Plutôt que d’en interdire la pratique, songez à poser de justes limites que l’enfant acceptera si elles sont justifiées. Et profitez des ressources fournies par le scénario pour amener l’enfant à s’intéresser à des domaines culturels profitables pour son instruction et son éducation. Et pourquoi pas l’envoyer vers ses devoirs de biologie après une séance de Resident Evil ? Sachez faire le bon alliage pour profiter au mieux des multiples avantages que peuvent procurer la pratique du jeu vidéo.

 

 

POSTER UN COMMENTAIRE.