La trottinette électrique : un moyen de déplacement motorisé tout terrain

Loisirs créatifs

À ce jour, il existe une large variété de modèles de trottinettes électriques. En général, elles sont classées soit parmi les modèles électriques, soit parmi les modèles tout terrain. Ces derniers sont adaptés aux loisirs, en plus des trajets au quotidien. Les trottinettes motorisées tout terrain conviennent, en principe, aux adultes qui ont conscience du danger et de la puissance de l’appareil.

Quelles sont les spécificités d’un EDP tout terrain ?

Tout comme un VTT ou un moto-cross, les trottinettes de ce genre sont équipées pour être capables de rouler sans difficulté sur les chemins de terre, dans l’herbe et sur pente. Par la suite, l’existence d’une fourche qui amortit à l’avant, et d’un double amortisseur à l’arrière garantissent la fiabilité de l’appareil. De plus, il est aussi doté de deux freins à disques très puissants, ainsi que d’un système de régulateur de vitesse pour mieux assurer la sécurité. Ce modèle est doté d’une plus grande autonomie de batterie, avec une puissance de moteur plus élevée. Son moteur de 1000 watts donne de bonnes accélérations et permet d’atteindre les 32 km/h au maximum. Celui-ci est alimenté par trois batteries générant 36 volts en moyenne, ce qui lui donne une réserve d’énergie suffisante pour atteindre environ 30 kilomètres dans de bonnes conditions. La trottinette se recharge pendant 3 heures environ et peut parcourir jusqu’à 45 kilomètres maximum en activant le mode économie d’énergie. Ainsi, les meilleures trottinettes électriques tout terrain ont un prix généralement supérieur à 900 euros selon les matériaux de conception.

Le choix d’un véhicule à deux roues tout terrain

Il s’agit ici de trouver un modèle plus robuste et mieux adapté sur sol difficile. Il sera alors plus durable qu’une trottinette classique. Pour cela, les roues et les pneus à crampons sont adaptés à tous les types de trajets comme les routes pavées, abîmées ou accidentées. En effet, cet engin est plus solide grâce aux amortis et aux grandes roues de dix pouces qu’il possède. Dans ce cas, des protections de sécurité sont conseillées aux utilisateurs. À savoir, un casque, des gants, des coudières et des genouillères dans le meilleur des cas. Pour conduire un modèle tout terrain, il faut être âgé d’au moins 14 ans. Les plus jeunes peuvent tout de même se tourner vers des modèles spécialement conçus pour eux, mais limités en vitesse et moins puissants. Il faut noter que l’autonomie de la batterie variera en fonction de la vitesse de circulation, des pentes, ainsi que de la nature de la route. Dans ce cas, lorsque la batterie est déchargée, le tout terrain est difficile à transporter car il est complexe et pèse donc plus lourd. Donc, le bon choix repose finalement sur un minimum d’informations sur ces critères.