Comparaison de trois meilleurs simulateurs de vol pour Mac OS X et iOS

Jeu en ligne

Bien que le simulateur de vol classique soit peut-être un peu moins populaire aujourd’hui qu’il ne l’était il y a quelques années, il y a toujours un énorme public pour eux. De plus, avec l’apparition de l’iOS, cette catégorie de jeu a été transférée vers les appareils mobiles, avec un succès considérable. Jetons un coup d’oeil à l’une des meilleures pour chaque plate-forme, Flightgear (Mac), X-Plane (iPhone) et F-Sim SpaceShuttle (iPad/iPhone).

Flightgear – Gratuit

La principale raison pour laquelle ce logiciel est si bon, c’est qu’il est complètement open source. Il est extensible à l’infini, avec de nombreux avions différents disponibles en téléchargement sur le site officiel, ainsi que des terrains et aéroports. Un peu comme une pizza, on télécharge la base, puis on peut ajouter les garnitures qu’on veut selon ses goûts.

Sur le plan des performances, comme pour tout, plus votre Mac est rapide, mieux c’est. Bien qu’il fonctionne sur Macbook 2007, il est parfois assez lent, alors il est recommandé d’avoir un ordinateur avec une bonne carte graphique et un processeur puissant.

De plus, parce qu’il est open source, FlightGear est complètement gratuit. Pour Mac au moins, il n’est pas nécessaire de dépenser des centaines d’euros pour un simulateur de vol alors qu’il y en a un qui est offert gratuitement. Au lieu de cela, mieux vaut dépenser l’argent sur un bon joystick  afin d’avoir la meilleure expérience de vol possible.

X-Plane – 4,99 euros

Sur les trois, c’est le moins bon simulateur. Il ne faut pas s’attendre à avoir des performances extremes sur un iPhone, mais une meilleure optimisation aurait été la bienvenue. Vous décollez sans indication claire d’où aller, les commandes sont limitées, et si c’est une première fois, il est incroyablement difficile de garder l’avion en l’air.

Bien que les détails des avions dans X-plane soient bons, il y a un nombre très limité de choix. Plus d’avions aurait été beaucoup mieux. Pareil pour la piste. Il n’y en a qu’une seule d’où l’on pouvez décoller et le paysage devient assez ennuyeux après un certain temps.

D’un autre côté, même si les contrôles sont limités, ils sont faciles à utiliser, donc on ne peut  pas vraiment le blâmer à cet égard. Ce n’est pas vraiment que c’est une mauvaise simulation de vol, c’est juste très limité par rapport aux autres.

F-Sim SpaceShuttle – 3,99 euros

Il s’agit d’un type de simulation de vol légèrement différent des deux autres. Au lieu d’avoir à décoller, vous n’avez qu’à atterrir, et au lieu d’être à un endroit, vous êtes dans une navette spatiale. Mais en termes de performance et de réalisme, c’est phénoménal.

Tout le son et les décors sont comme la réalité, et vous pouvez même voir l’intérieur du cockpit avec tous les détails.

En termes de facilité d’atterrissage, celui-ci est aussi le meilleur du lot. Il vous guide vers le bas, et mettre l’avion au sol n’est pas si compliqué. Cela dit, il faut beaucoup d’habileté pour obtenir un bon score, car le jeu évalue votre atterrissage.

Donc, pour résumer, en termes de simulation de vol mobile, il est recommandé de d’essayer la navette spatiale F-Sim, mais Flightgear est génial pour Mac, gratuit de surcroit.